ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Programme intégré d’appui à la microfinance : Le Fnm au-delà des prévisions, congratulé par la Bid

Par Arnaud DOUMANHOUN - 06/05/2014

La Bid a commandité une mission d’évaluation des activités du Programme intégré d’appui à la microfinance au Bénin conjointement à l’évaluation à mi-parcours du projet

 

La délégation a achevé sa mission le vendredi dernier, au terme d’un atelier bilan qui a eu pour cadre la salle de conférence du ministère de la microfinance. Objectif de cette rencontre : évaluer la mise en œuvre du projet pour en relever les forces et les faiblesses et tirer des leçons de cette expérience afin de faire des recommandations pour la pérennisation des acquis du projet. Le volume des opérations du Piamf_Ben est de 6 966 400 750 francs Cfa pour la ligne de financement des Activités génératrices de revenus (Agr) et a permis de toucher 94 905 bénéficiaires. De même, un montant total de 1 149 770 638 francs Cfa a été décaissé au profit de 5 Sfd et permis de toucher 338 promoteurs avec 371 emplois créés. ‘’Vous, responsables des Sfd partenaires stratégiques exécutant le Piamf_Ben, je voudrais saluer vos efforts pour les résultats atteints et vous exhorter à davantage de professionnalisme et au respect scrupuleux des normes de gestion du programme’’, a déclaré le ministre Françoise Assogba. Au dire du Directeur du Fonds national de la microfinance, Jean Panti, le Piamf_Ben a connu une forte adhésion des communautés à la base, contribué au renforcement de leurs capacités et du tissu économique, et au relèvement du Produit intérieur brut (Pib).

 


© Droits réservés
Pour le Directeur du Fnm, ce programme a favorisé une augmentation des dépenses des ménages

Pour le Directeur du Fnm, ce programme a favorisé une augmentation des dépenses des ménages et l’amélioration de leur état nutritionnel, et permis une intervention dans divers secteurs d’activités : l’agriculture, l’élevage, transformation agroalimentaire, petit commerce…. A mi-parcours, les résultats ont largement dépassé les prévisions, soit un taux d’exécution de 90% contre 70 % prévu. La force de ce programme réside dans l’approche participative. L’une des faiblesses, la réglementation de l’Uemoa qui n’a pas encore tranché sur les finances islamiques. Il faut rappeler que le financement du Programme intégré d’appui à la microfinance en République du Bénin (Piamf_Ben) est d’un montant total de 7 785 000 000 francs Cfa. Ce programme mis en vigueur depuis octobre 2010 a pour objectif de promouvoir l’amélioration des conditions de vie des populations pauvres mais potentiellement actives, à travers l’accès à des services financiers et à une assistance technique appropriée. Il s’est agi de donner aux plus pauvres le moyen de s’inscrire dans une dynamique d’autonomisation progressive, de mettre en place un programme de renforcement des capacités en faveur des institutions de microfinance (Imf), d’accroître la base de la production de la richesse nationale en intégrant dans le circuit productif de potentiels micro-entrepreneurs n’ayant pas accès aux opportunités d’affaires, aux produits et services financiers adaptés à leurs besoins et préférences.


 
MOTS CLES :  Programme   Intégré   Microfinance   Prévisions   évaluation 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Soirée Saint Valentin Sous le signe de Cupidon à Torcy
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuBenin.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués