NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Polémique autour du 3ème mandat de Yayi

Par Alassane Sanni - 07/08/2014

La commune de Kandi s’oppose aux élans de Fatouma Amadou Djibril

 

Native de la Commune de Kandi, Fatouma Amadou Djibril, ministre de l’agriculture de l’élevage et de la pêche, déclarait au cours d’une émission télévisée le 20 juillet 2014, que le chef de l’Etat reviendra en 2016 pour un troisième mandat, si le peuple le sollicite. Une enquête dans sa Commune natale pour comprendre la position de la population de Kandi sur ce projet, qui visiblement tient à cœur au ministre Amadou Djibril, montre toute la rage de ce peuple contre une telle initiative. « Les autres présidents ont fait au plus deux mandats pourquoi Yayi va faire plus… ». C’est la déclaration de Karim, un conducteur de taxi moto à Kandi. Ils sont au total 12 de la même corporation à être interrogés sur différents parcs au sujet du bruit de troisième mandat pour le chef de l’Etat qui court depuis quelques temps au Bénin. Outre les conducteurs de Taxi moto qui, malgré leur méconnaissance de la constitution, ont désapprouvé un éventuel retour au pouvoir de Yayi Boni en 2016, des fonctionnaires d’Etat approchés ont pour leur part qualifié une telle ambition de « démonique ». Selon Garba Allassane, un agent de carder Borgou- Alibori, le peule est fatigué de Yayi Boni.

 


© Droits réservés
Fatouma Amadou Djibril, ministre de l’agriculture de l’élevage et de la pêche, au centre de plusieurs critiques

Le rêve brisé de Fatouma
« Et personne ne sera prêt à le solliciter pour un quelconque troisième mandat », a-t-il ajouté. Plusieurs autres qui ont requis l’anonymat ont affirmé qu’il s’agit de simple rêve et que cela ne saurait être réalisé. Un tour dans le marché de Kandi, un joyau qu’on pourrait inscrire dans les maigres réalisations de l’actuel régime dans cette commune, les hommes et femmes qui s’y trouvent, nous ont accueillis par des cris de tresse. La mévente qui caractérise ce centre commercial a sorti ces usagers de leur gong et portent la responsabilité au chef de l’Etat. « C’est à cause de Yayi Boni qu’il n’y a plus d’argent …et les clients viennent rarement. Cet état de choses qui oblige ces derniers à rejeter tout idée d’un probable autre mandat pour l’actuel président de la Républque. Alors qu’elle a eu l’audace de faire cette déclaration d’un possible troisième mandat pour Yayi Boni selon ses croyances (ballon d’essai ou opération de charme au prince), Fatouma Amadou Djibril, la ministre de Kandi a été désapprouvée par sa population. Les réactions des citoyens de cette Commune qui sont en totale contradiction avec sa pompeuse déclaration télévisée, la place au bas de l’échelle. La Ministre de l’Agriculture de l’élevage et de pêche, ne pourra donc pas mobiliser, au vu de l’amertume des populations, même un coq à Kandi pour solliciter le Chef de l’Etat à revenir au pouvoir pour un troisième mandat. La gazelle de Kandi a mordu l’appât. En tout cas, son essai a échoué puisque même sa Commune natale n’épouse pas cette ambition démesurée.

 
MOTS CLES :  Polémique   Kandi   Mandat   Yayi   Fatouma   Sollicite 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Soirée Saint Valentin Sous le signe de Cupidon à Torcy
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuBenin.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués