SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Distinction dans l’ordre national du Bénin : Zéphirin Kindjanhoundé fait Commandeur

Par Zéphirin Toasségnitché (Br : Zou/Collines) - 18/08/2014

Promu par décret 2013 du 29 janvier 2009, l’honorable Zéphirin Kindjanhoundé a fait son entrée dans l’ordre national, au grade de Commandeur.

 

La cérémonie de la remise de distinction a eu lieu le samedi 16 août 2014, sur le terrain du Ceg Zogbodomey, devant plusieurs personnalités politiques et religieuses, dont sa majesté Dada Dédjalagni Agoli-Agbo, roi de Danxomè et une foule immense de militants de l’Udd-Wologudè. « La promotion dans l’ordre national du Bénin est un privilège qu’une grande Nation ne réserve qu’à ses fils méritants », a déclaré Théodore Holo, représentant de la grande Chancelière du Bénin, pour préciser à l’assistance le sens et le caractère solennel de la cérémonie. Du mérite, l’honorable Zéphirin Kindjanhoundé en a. Sa témérité, son sens élevé d’organisation, sa capacité managériale, son esprit de discernement, de partage et d’amour pour la patrie, sa probité, son professionnalisme et sa compétence sont autant de valeurs intrinsèques qui caractérisent la vie de l’homme. Séduit, par ce caractère exceptionnel du parcours professionnel et politique de ce valeureux fils du Bénin, le président de la République a pris la décision de le marquer d’un sceau particulier et de lui témoigner la reconnaissance de la Nation, pour les nombreux et loyaux services qui lui ont été rendus. « Au nom du président de la République, Grand maître de l’Ordre national du Bénin et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous faisons commandeur de l’ordre national du Bénin », laissant entendre le représentant de la chancelière du Bénin.


 


© Droits réservés
Zéphirin Kindjanhoundé, qui a été fait Commandeur l’ordre national du Bénin

Pour Théodore Holo, Grand croix du Bénin, président de la Cour Constitutionnelle et parrain de l’évènement, cette distinction, est un motif de fierté, étant donné que Zéphirin Kindjanhoundé, digne fils de la 24ème circonscription électorale a été identifié comme un citoyen engagé à travers sa diligence à la tâche, son sens élevé de sa mission républicaine à l’Assemblée nationale, son respect pour notre Constitution, sa défense acharnée des intérêts de notre peuple et son souci permanent d’objectivité dans les délibérations du Parlement. Très ému de l’honneur qui lui a été fait par le peuple béninois, le récipiendaire a perçu le titre honorifique qui lui a été décerné à 10 jours de la commémoration du 47ème anniversaire de sa naissance, comme une invite à plus de détermination. Après avoir remercié le Chef de l’Etat, Yayi Boni et tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à sa consécration, le président du parti national Union pour une dynamique démocratique (Udd-Wologuèdè), a pris la résolution de poursuivre sa lutte républicaine afin de mériter davantage l’estime du peuple. L’heureux du jour a reçu à la même occasion, la reconnaissance du royaume de Danxomè. Dédjalagni Agoli-Agbo, père spirituel du récipiendaire, a indiqué que la décoration de Zéphirin Kindjanhoundé doit être pour les cadres du Zou un modèle.

 

Qui est Zéphirin Kindjanhoundé ?
Né le 26 août 1967 à Savè, Zéphirin Kindjanhoundé a fait ses études primaires et secondaires à Ouidah et à Zogbodomey, où il obtient le Bepc. Il intègre le Centre technique d’apprentissage (Cat) de Bohicon et le lycée Coulibaly de Cotonou pour y entreprendre les sciences techniques et professionnelles. Ce cursus couronné par l’obtention du baccalauréat F4. Sa soif de connaissance et son désir de maîtriser les subtilités de son métier, lui ont permis d’approfondir ses connaissances à l’Institut Universitaire de Burkina Faso, où il décroche le diplôme d’étude technique supérieure (Dts) en génie civil, spécialité Béton armé. Il poursuit ses études à l’Université polytechnique de Urss où il sort nanti du diplôme d’ingénieur principal des travaux publics option ponts et chaussées. Rentré au bercail, il décide de donner une pleine mesure à son savoir-faire en optant pour la création en 1993 de son entreprise dénommée « Béton armé » consacrée à la réalisation d’infrastructures de tout genre.

 

Homme pratique et pragmatique, ses performances professionnelles et économiques lui ont valu plusieurs prix et Oscars. Ainsi en 2011 à Paris, le Conseil international des managers africains (Cima) en reconnaissance de ses mérites, lui a attribué l’Oscar prestige de la renaissance africaine. En 2006, il a reçu à Paris, l’Oscar du leadership économique de l’Afrique occidentale. Elu Commissaire du peuple à l’Assemblée nationale Révolutionnaire (Anr), Kindjanhoundé a écrit les premières pages de sa carrière politique à 21 ans. Avec son activisme militant et politique, il adhère à la Renaissance du Bénin, le parti politique sous lequel, il a été élu 1er maire de Zogbodomey de l’ère de la décentralisation. Il initie l’Association des maires du Zou (l’Amz) devenue aujourd’hui (Ucoz). En 2008, il entame une autre aventure en créant le parti Udd-Wologuèdè. Son dévouement à la cause du peuple a convaincu son électorat à l’élire député pour les 5ème et 6ème législatures.

 
MOTS CLES :  Distinction   Zéphirin   Kindjanhoundé   Commandeur 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Soirée Saint Valentin Sous le signe de Cupidon à Torcy
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuBenin.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués