DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Actualisation ou non de la loi fondamentale

Par Latifou Daboutou - 27/08/2014

Un citoyen invite Yayi à réviser la Constitution

 

Dans cette lettre ouverte au président de la République, Yayi Boni, le professeur de philosophie Latifou Daboutou, l’invite expressément à réviser la Constitution du 11 décembre 1990 pour pouvoir rempiler. L’auteur de la lettre lui suggère d’ailleurs d’inclure dans la nouvelle loi fondamentale, la Cour des comptes et l’imprescriptibilité des crimes économiques. Lire la lettre.
Lettre ouverte au Docteur Yayi Boni,
Président de La République du Bénin, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement
Monsieur,

 

Moi, Daboutou Latifou, (patriote béninois convaincu, Nagot comme vous, originaire de Pira, Commune de Bantè), vous invite au vu de votre bilan inégalé depuis les indépendances, à ne pas vous laisser intimider et renoncer à l’appel du peuple béninois qui souhaite vous voir terminer l’œuvre que vous avez entreprise.
En effet, Monsieur le président, sachez qu’en cas de révision de la Constitution du 11 décembre 1990 et même si l’article 42 restait inchangé, le Bénin sera doté d’une nouvelle Constitution par le fait même de la modification constitutionnelle. Pour cela, faites tout possible pour qu’on y introduise la Cour des comptes et l’imprescriptibilité des crimes économiques Etc.
Dans ces conditions, (après l’entrée en vigueur de la nouvelle Constitution), votre candidature à l’élection présidentielle de 2016 serait conforme à la nouvelle Constitution et donc recevable.
Monsieur le président de la République du Bénin, chef de l’Etat, chef du gouvernement, vous pourrez donc déposer votre candidature pour l’élection présidentielle de mars 2016 et postuler en toute légitimité et légalité, pour un nouveau premier mandat dans le cadre de la nouvelle Constitution dont le Bénin se sera dotée. Car, nous serons là dans le cadre d’une nouvelle République.
Je vous invite donc, respectueusement, monsieur le président de la République, à tout mettre en œuvre pour obtenir la révision de la Constitution du 11 décembre 1990 avant la fin de votre deuxième mandat en cours, afin d’instituer une nouvelle République pouvant permettre de vous donner un nouveau mandat.
Veuillez recevoir Monsieur le président de la République, l’expression de nos sentiments distingués.
Daboutou Latif
Professeur de Philosophie.
04 BP 604, Cotonou.
Téléphone : 94 16 07 96

 
MOTS CLES :  Latifou   Daboutou   Réviser   Constitution   Lettre   Ouverte 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Soirée Saint Valentin Sous le signe de Cupidon à Torcy
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuBenin.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués