NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Après la formation du nouveau gouvernement : Des remerciements annoncés à Parakou et à Bembèrèkè

Par Clément Dognon (Br-Borgou/Alibori) - 29/08/2014

Le phénomène des marches et prières reprend à la faveur du remaniement ministériel. Rien ne surprend les Béninois, puisque c’est le mode de gouvernance, depuis 2006.

 

Les nouveaux ministres de la Défense et de la Fonction publique sont annoncés dimanche prochain pour remercier le chef de l’Exécutif. Dimanche prochain, Robert Théophile Yarou, ministre de la Défense va sacrifier à la tradition. Il organise un meeting suivi de prières chez lui à Bembèrèkè. Il faut dire « merci » au président au risque, selon certaines indiscrétions, de s’attirer sa colère et de se voir très vite évincer de son poste. La mobilisation, comme à l’accoutumée, et ce depuis huit ans, va se faire. Et comment ? A coût de billets de banque, les populations vont abandonner les champs par ces temps de saison pluvieuse, pour contempler les hommes de la République. On annonce que les femmes seront nombreuses. Elles vont abandonner, les marchés et autres activités génératrices de revenu pour aller danser et chanter contre des coupures de cinq cents francs. L’essentiel, qu’on transporte les gens dans des camions avec tous les risques. Là, n’est pas le problème. Pourvu qu’il y ait du monde et que le chef de l’Etat soit content. Les messages aussi longs que courts voire dithyrambiques seront taillés sur mesure à la gloire du président Yayi. Le ministre de la Défense ne se dérobera pas. Les parents, amis, cadres et d’autres ministres, seront au rendez-vous.

 


© Droits réservés
Robert Théophile Yarou, ministre de la Défense

En avant-première
A Parakou, il est annoncé pour ce vendredi, une conférence de presse des jeunes de la ville, pour remercier le chef de l’Etat Yayi Boni suite à la promotion d’un jeune de la ville au rang de ministre. Nos sources renseignent que ladite sortie médiatique est organisée par un collectif des cadres, étudiants, opérateurs économiques et autres acteurs de la ville. Ceux-ci disent vouloir apporter leurs félicitations à Yaya Aboubacar, nouveau ministre de la Fonction publique et lui témoigner, la volonté et la détermination des jeunes à l’accompagner pour la réussite de sa mission. Dimanche prochain, il est aussi annoncé un meeting de remerciement du ministre de la Fonction publique dans la cité des Kobourou. Tout cela se passe dans la République du « Changement, de l’Emergence, de la Refondation, de la démocratie Nescafé, de la dictature de développement, de la République des réquisitions, et … ». Meetings, prières de remerciement, marche de soutien, messes, danses, fêtes, tout se passe comme pour dire, circuler, c’est notre manière de gérer la Nation. Le développement du Bénin, on s’en préoccupe très peu. Il s’agit de tout faire pour plaire au chef de l’Etat. Lorsqu’un fils du pays est nommé à un poste de responsabilité, il doit organiser un meeting pour remercier le chef de l’Etat. La tradition que d’aucuns qualifient de ‘’honteux’’ va se perpétuer. Mais, la vérité oblige de rappeler qu’un ministre est nommé pour servir la Nation. Non pas un individu ou une région.

 
MOTS CLES :  Gouvernement   Remerciements   Parakou   Yarou   Prières   Marches 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Soirée Saint Valentin Sous le signe de Cupidon à Torcy
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuBenin.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués