SOCIéTé  |    

Vente frauduleuse de produits pharmaceutiques: L’ultimatum du Procureur aux commerçants

Par Georgine Motassi - 07/08/2018

Le Procureur de la République, Gilbert Ulrich Togbonon, a invité les vendeurs clandestins de produits pharmaceutiques à déposer leurs stocks dans jusqu’au 30 août 2018.

 


© (c) Droits réservés

L’annonce a été faite à travers le communiqué ci-dessous. En effet, suivant le communiqué de presse N°0010/CAB/PR/02018, le Parquet de Cotonou, près le Tribunal de Première instance de ladite juridiction par la présente invite tous citoyens exerçant de façon illégale la profession de vendeur de produits pharmaceutiques de procéder sans délai au dépôt de tout leur stock vers un arrondissement de leur choix et sous anonymat.

 

Au demeurant, le Parquet de Cotonou tient par la présente à rappeler qu’au-delà du 30 août 2018, tout contrevenant subira avec rigueur les sanctions prévues à cet effet. La loi 2007-21 du 16 octobre 2007 portant protection du consommateur en République du Bénin dispose que tout contrevenant s’expose à des peines allant jusqu’à 5 ans d’emprisonnement assorti d’une amende allant de 500 mille à 100 millions de Francs Cfa.

 
MOTS CLES :  Vente   Pharmaceutiques   Ultimatum 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Soirée Saint Valentin Sous le signe de Cupidon à Torcy
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuBenin.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués