Politique › Institutionnel

Malgré Icc-Services, des béninois se sont encore fait escroquer par une nouvelle structure

Pour le compte de la session criminelle de l’année 2019 à la Cour de Répression des Infractions Economique et du Terrorisme (Criet), un dossier similaire à celui de Icc Services est inscrit au rôle. Il s’agit de ce qu’il convient désormais d’appeler « affaire ACNI GROUPE ». Selon les informations judiciaires, c’est au total 282.390.000 FCFA que cette structure a collectés pour soit disant un investissement en ligne. Dans ce dossier, le mis en cause est poursuivi pour escroquerie aggravée avec appel au public, violation de loi sur le système financier décentralisé en République du Bénin

Après plus d’un mois de procès dans l’affaire Icc-Services dans laquelle plusieurs milliards ont été soustraits aux populations la Criet se retrouve à nouveau face à un dossier similaire. Même si pour cette fois le montant collecté par ACNI GROUPE n’atteint pas le seuil de celui de Icc-Services, il convient de faire constater que le mode opératoire est bien similaire. Selon les déclarations du principal mis en cause, les activités de ACNI GROUPE ont démarré en février 2018.



Commentaire

À LA UNE
Polls

How Is My Site?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut